Enfants | Jeunes

Line separator
Les enfants des bulles

Chez les enfants et les adolescents, l’hypnose peut être utilisée pour tous les motifs émotionnels générant une souffrance ou un mal être  :  

  • Anxiété, nervosité, stress

  • Peurs et phobies

  • Troubles du sommeil, cauchemars, terreurs nocturnes

  • Hypersensibilité

  • Enurésie, Encoprésie

  • Difficultés contextuelles à un événement (déménagement, arrivée d’un autre enfant, séparation, deuil…)

  • Trouble Déficit de l'Attention (TDA/ Hyperactivité)

  • Difficultés d’apprentissage

  • Affirmation de soi : confiance en soi et estime de soi

  • Harcèlement scolaire

Comment l’hypnose aide-t-elle l’enfant ?

 

« En hypnose, on part du principe qu'une partie de nous est remplie de ressources. Mais comme d'autres parties de  nous, il arrive que l'on n'arrive pas ou que l'on ne sache pas encore l'utiliser seul.e.

L’hypnose est un outil pour réveiller ce trésor enfoui en nous. »

L'hypnose s'appuie sur l'imagination, sur notre capacité créatrice, or, en la matière, les enfants sont au top ! Pour eux, l'imaginaire est réel et ça tombe bien parce que pour notre cerveau, et dans une certaine mesure, aussi.  

De plus, les enfants ont un avantage sur l'adulte : ils approchent l'hypnose sans préjugés et généralement avec beaucoup d’enthousiasme. Et y reviennent avec joie : oui l’hypnose c’est fun ! même pour des sujets délicats.

Cerise sur le gâteau, les enfants acquièrent avec facilité les mécanismes de l’hypnose. Ils apprennent à jouer avec ce magicien intérieur et à l’utiliser rapidement dans diverses situations. 

 

A partir de quel âge ?

J'accueille les enfants de tous âges mais selon des modalités différentes.

 

  • J’accompagne les enfants dès … la grossesse. Toutefois avant 4 ans, c’est surtout le parent qui sera sujet de l’hypnose. Même si l’enfant peut être présent.

Dans un cadre médical, vous pourrez rencontrer des professionnels qui utilisent des outils sensoriels de distraction pour réaliser un geste. Si cette possibilité vous est offerte par votre médecin pour votre tout petit : foncez !

  • Dès 4 ans. L'enfant a accès au langage verbal et l'imaginaire est très présent. Je travaille avec des jeux qui offrent déjà de nombreuses possibilités. Pour autant, à cet âge-là, c’est encore bien souvent le/les parents que je reçois.

  • Dès 6 ans. C'est l'âge idéal. L’imaginaire et les capacités créatrices de l’enfant sont au top. Les possibilités offertes par l’hypnose sont maximales car l'enfant est capable d'imaginer mais aussi d'élaborer. Il devient alors très actif dans les propositions.

  • A l'adolescence. Les facilités de l’enfant sont encore présentes avec en plus des capacités de recul et de régulation émotionnelle qui se mettent en place. L’hypnose est donc très efficace. Pour peu que l’adolescent.e en ait envie, en soit curieux. Ce qui peut facilement être le cas. Et oui en hypnose pas besoin de trop se « raconter » pour créer.

 

 

De la présence des parents

En tant que parent, vous êtes les experts de votre enfant. 

Si, il y a quelques années, je travaillais surtout avec les enfants, j'ai aujourd'hui changé mon approche. En effet, autant que possible je vais me mettre à vos côtés pour vous donner les clés afin que vous puissiez aider vous même votre enfant. 

Lors du premier rendez-vous, je vous proposerai un cadre d'accompagnement en fonction de ce que vous m'aurez présenté au cours de la séance. Celle-ci se déroulera donc généralement en 3 parties : une première tou.tes ensemble, une avec votre enfant et la clôture à nouveau ensemble.